Du coq à l’âme

Du coq à l’âme

L’art populaire au Québec

Par Jean-François Blanchette

338 pages · 9.5x6.75 · 26 février 2014

Papier ISBN : 9782760308145

PDF ISBN : 9782760308190

Disponibilité : En stock

Nom du produit Prix Qté
Papier
65,00 $ CA
-
+
PDF
54,99 $ CA
-
+

Description

L’art populaire est le reflet d’une société, de la perspective de ses créateurs, dont les approches sont tantôt traditionnelles et rationnelles, tantôt indisciplinées et débridées. D’hier ou d’aujourd’hui, l’art populaire révèle toute son expressivité, met en valeur les objets anciens et contemporains.

Du coq à l’âme. L’art populaire au Québec est le résultat de plusieurs années de recherche et de rencontres avec des créateurs, des collectionneurs et des chercheurs, tous passionnés de cette forme de créativité originale et authentique.

L’anthropologue Jean-François Blanchette jette un regard historique et photographique sur les collections d’art populaire québécois du Musée canadien de l’histoire, dont la très prestigieuse collection de Nettie Covey Sharpe, acquise en 2002. Par sa vision identitaire, la présente publication vise à mieux faire connaître l'histoire culturelle et sociale et à présenter la créativité d'artistes québécois souvent peu reconnus. Vous y découvrirez l'histoire de l'art populaire, les artistes et leurs œuvres. Du coq à l'âme. L'art populaire au Québec vient circonscrire l'art populaire et présenter son développement dans le temps, depuis sa forme traditionnelle, fort ancienne, jusqu'à sa forme indisciplinée, plus récente, du graffiti.

Résumé
Abstract
Préface
Introduction

PREMIÈRE PARTIE
Chapitre 1— « Pour passer le temps » ou Au‑dela du temps qui passe

Définition de l’art populaire
Méthodes d’entrevues
Motivations des créateurs
Chapitre 2— Collectionner le Québec de tradition française à la manière de Nettie Covey Sharpe
Récit de vie
Les débuts d’une passion
De nouveaux horizons
À la rencontre de son destin
La cueillette en temps de guerre : du porte-à-porte à la campagne
Une passion devenue profession
Tomber amoureuse d’une vieille maison de pierre
Toutes les rénovations de la maison s’étendirent sur plus d’un an. Un an !
Mon plaisir de rencontrer les artistes
Le legs de Nettie Covey Sharpe
Chapitre 3—Sept coffres dans un grenier. L’art populaire traditionnel et le mouvement de renaissance artisanale
Tradition et innovation
L’inventaire des ressources artisanales
Chapitre 4— Les patenteux et les indisciplinés
L’art populaire d’hier à aujourd’hui
Une soirée chez Jean Palardy à l’été de 1950
Les patenteux
Les indisciplinés
Chapitre 5—Phases du développement de l’art populaire québécois
Introduction
L’art populaire ancré dans la tradition
L’art populaire au goût de l’« autre »
L’art indiscipliné
Le mimétisme de l’art populaire
L’art populaire impopulaire : le graffiti
Conclusion : L’art populaire au début du millénaire

SECONDE PARTIE
OEuvres choisies : l’art populaire, reflet de société

1.0 Enraciné — Pluriel
1.1 La nature prend vie
1.2 Je me souviens
1.3 Place aux symboles
2.0 Fidèle — Rebelle
2.1 Fidèle à la famille
2.2 Fidèle à la religion
2.3 Rebelle tout court
3.0 Fier — Raconteur
3.1 Fier de ses possessions
3.2 Fier de ses réalisations
3.3 Fier de ses connaissances
4.0 Jouisseur — Excessif
4.1 Au jeu !
4.2 Juste pour rire !
4.3 Trop, c’est pas assez !

Bibliographie
Index

Note biographique

Jean-François Blanchette est spécialiste de l'art populaire et conservateur, ameublement et arts décoratifs anciens. À titre de chercheur, il s'intéresse en particulier à l'histoire de l'ameublement et des arts décoratifs des XVIIIe et XIXe siècles ainsi qu'aux arts et traditions populaires au Canada. Il a organisé l'exposition et créé le site Du coq à l'âme. L'art populaire au Québec (www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/arts/art-quebec/art-quebec1-f.shtml); il a en outre mis au point l'exposition virtuelle La Maison Nettie Covey Sharpe (www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/arts/sharpe/sharpe_f.shtml). Il est également coauteur de l'ouvrage Du fond du cœur, l'art populaire au Canada. Titulaire d'une formation universitaire en histoire et en anthropologie, il aborde ses sujets en adoptant une démarche pluridisciplinaire. Il détient un doctorat en anthropologie de l'Université Brown, à Providence (Rhode Island).

Prix

Prix Champlain, CA, 2015

Recensions

Following an
exhibition sharing the same title and also organised by Jean-François
Blanchette at the Canadian Museum of History (then the Canadian Museum of
Civilisation in Gatineau, Québec) in 2008-2009, this iteration of Du coq à l’âme: L’art populaire au Québec is a welcome scholarly addition and cultural counterpoint to the often
Anglo-centric narrative of North American folk art. Blanchette’s title, a play
on the French expression “du coq à l’âne” (literally “from the
rooster to the donkey” but denoting that which passes from one thing to
another), recalls the diverse variety and quality of Québec-made pieces held in
public and private Canadian collections.


Among the
volume’s greatest contributions is its comprehensive treatment of the visionary
Canadian folk art connoisseur Nettie Covey Sharpe. Blanchette’s volume is to be
commended for reinserting Québec within a wider art historical, ethnographic, and
cultural framework that underscores the complexity and nuance of its folk traditions.
It is further enhanced by a stellar bibliography and a useful chronology of
relevant exhibitions held from 1974 to 2014.


Strongest in
its analysis and presentation of Québec folk art of the nineteenth and
twentieth centuries, Du coq à l’âme : L’art populaire au Québec is a valuable complement to the original 2008-2009 exhibition. A testament
to Blanchette’s continuing scholarship and curatorial expertise, it further underscores
the significance of the Canadian Museum of History as a repository and centre
for the study of Québec’s historic and living artistic heritage.

Philippe Halbert, Histoire sociale / Social History

« Du coq à l’âme n’est pas seulement un ouvrage stimulant, c’est aussi un plaisir pour l’œil grâce à ses dizaines d’illustrations couleur allant des tapis crochetés aux motifs traditionnels jusqu’aux tableaux en coquilles d’œufs de Jacqueline Tremblay et aux bonhommes danseurs d’Elphège Valois. Un véritable coffre aux trésors! »
– Paul Bennett, Le Devoir, 26 avril 2014

Richement illustré, Du coq à l'âme montre la richesse et la diversité de ces toiles, sculptures, tapis, crochetés, maquettes, effigies, bibelots religieux et autres objets décoratifs réalisés dans les zones rurales et de ce fait restés méconnus. (...) Jean-François Blanchette valorise l'art traditionnel et ses artisans, qui n'ont pas toujours de place dans nos musées. Son livre utilise un langage clair et s'adresse à un large public.

Yves Laberge, No 139