Thomas Chapais, historien

Thomas Chapais, historien

Par Damien-Claude Bélanger

234 pages · 9x6 · 13 juin 2018

Papier ISBN : 9782760326569

PDF ISBN : 9782760326576

ePub ISBN : 9782760326583

Disponibilité : En stock

Nom du produit Prix Qté
Papier
39,95 $ CA
-
+
PDF
29,99 $ CA
-
+
ePub
29,99 $ CA
-
+

Description

Thomas Chapais est une des grandes figures politiques et intellectuelles canadiennes-françaises du début du XXe siècle. Nommé au Conseil législatif de Québec en 1892, puis au Sénat du Canada en 1919, il a joué un rôle de premier plan dans les débats entourant la réforme du système d’éducation du Québec et dans les crises scolaires du Manitoba et de l’Ontario. 

Pourtant, c’est surtout de l’historien et non de l’homme politique dont on se souvient aujourd’hui. Biographe de Jean Talon et du marquis de Montcalm et auteur d’une importante synthèse d’histoire du Canada, Thomas Chapais formule un récit d’histoire cohérent qui contribue à l’avancement des connaissances et qui alimente d’importants débats historiographiques. Ses travaux forment un jalon essentiel dans l’histoire de la culture intellectuelle du Canada français. L’historien est en effet le dernier grand représentant du loyalisme canadien-français, doctrine qui repose notamment sur une interprétation particulière de la Conquête de 1760. 

Dans cette première étude d’envergure consacrée à Chapais, Damien-Claude Bélanger se penche sur son oeuvre d’historien pour comprendre son émergence, son contexte socioculturel, ses idées fortes, son influence et son destin critique.
Remerciements
Introduction

CHAPITRE 1
La formation d’un historien
L’historien autodidacte
Le bourgeois traditionaliste
Les usages du passé

CHAPITRE 2
Le récit chapaisien
Les Premières Nations
Le Régime français
Le Régime britannique
Le régime de l’Union et la Confédération
Les grands thèmes du récit

CHAPITRE 3
L’influence et la réception critique de l’oeuvre chapaisienne
De chroniqueur à historien, 1890-1920
Le repoussoir des nationalistes, 1920-1946
Vers l’oubli, 1946 à aujourd’hui

Conclusion
Bibliographie
Index

Recensions

C’est au professeur agrégé d’histoire du Canada à l’Université d’Ottawa, Damien-Claude Bélanger, que revient le mérite de revisiter la vie et l’œuvre de celui qui fut l’auteur d’une renommée histoire du Canada, mais qui, on l’oublie, joua un rôle sur la scène politique provinciale et fédérale. Après la Seconde guerre mondiale, il tomba dans l’oubli après avoir fait l’objet de critiques dont un d’esprit partisan. Le biographe remet les pendules à l’heure dans Thomas Chapais, historien en attribuant les mérites réels à ce grand intellectuel du pays.

(...) solide essai. (...) Damien-Claude Bélanger, spécialiste de l’histoire intellectuelle du Canada français, rend justice à l’oeuvre monumentale de celui qui fut aussi conseiller législatif dans les gouvernements Taillon et Flynn, ministre non élu sous Maurice Duplessis et sénateur. Bélanger ne donne pas raison à Chapais sur le plan idéologique, mais il reconnaît la richesse de ses travaux, qu’il présente et commente avec précision et respect. Il rend, d’une certaine manière, Chapais admirable.

Louis Cornellier